Apprendre et pratiquer la Tarologie

Les premiers pas avec un jeu de Tarot

 

Apprendre et pratiquer la Tarologie n’a strictement rien à voir avec le fait de « tirer les cartes » ou de jouer à la cartomancienne.  Si on a un esprit ouvert, si l’on prend le temps de l’étudier et de l’utiliser avec humilité, on pourra se rendre compte rapidement que le Tarot est une source intarissable d’enrichissement, d’enseignement et de sagesse. A certains moments, il devient un guide, un compagnon sûr, une aide précieuse à un instant clé de notre vie.

Etudier en premier lieu, les 22 lames majeures est la meilleure chose à faire ; l’essentiel est déjà présent dans ces 22 arcanes (celles-ci sont représentées dans notre jeu de tarot traditionnel par les 21 atouts + l’excuse). Dans les lames mineures, on retrouvera les 4 Eléments présents dans la nature et dans toutes les manifestations de la vie qui nous entourent (les bâtons, épées, deniers, coupes, représentés dans le jeu de tarot par le carreau,  le pique, le trèfle, le cœur).

Ces 22 lames majeures sont la quintessence d’un savoir ésotérique vieux de plusieurs millénaires et chacune d’elles détient une énergie particulière dans sa signification et dans sa manifestation, tout en restant inter-dépendante de l’ensemble du Tarot.

Connaître chaque lame, ses caractéristiques sur un plan intellectuel jusqu’aux leçons de sagesse qu’elle véhicule, nous permet d’interpréter un tirage de tarot et n’a rien à voir avec de la voyance.

Le tirage des lames en tant que tel est tout simplement l’équivalent d’une photo énergétique de l’aura de la personne dans l’instant. On « choisit » telle lame par un principe de résonance, chacune devenant alors un outil d’interprétation des énergies déjà présentes en soi.

Les lames choisies révèlent les énergies en présence et permettent une prise de conscience adaptée. Le tirage de Tarot devient une composante énergétique qu’il faut pouvoir interpréter et comprendre en utilisant à la fois ses connaissances sur chacune des lames mais aussi son intuition pour en percevoir les subtiles leçons de sagesse et d’évolution.

Comment choisir son jeu de Tarot ?

Peu importe le jeu, ce qui compte avant tout c’est la relation d’intimité que vous allez créer avec lui. Avant tout, ce jeu doit vous plaire. N’achetez pas un classique « Tarot de Marseille » si celui-ci ne vous plait pas et n’évoque rien pour vous. Il existe des dizaines de jeux de Tarot et dans la mesure où ces jeux respectent le symbolisme ésotérique essentiel de chacune des lames, choisissez celui qui vous attire, vous charme.

Le Tarot est une porte inter-dimensionnelle permettant l’accès à des connaissances ésotériques contenues et préservées dans chacune des lames mais aussi à nos propres dimensions intérieures nous offrant alors la possibilité de mieux nous comprendre.

C’est comme si vous viviez auprès d’un maître de sagesse…Faut-il pouvoir déjà faire preuve de suffisamment de disponibilité et d’écoute pour un jour pouvoir comprendre les subtiles leçons de vie qu’il nous enseignera.

Vous avez choisi votre Tarot

Déballez le jeu. Prenez le temps de le regarder puis de vous familiariser avec chacune des lames. Séparez les 22 lames majeures des lames mineures ; ces premières sont l’essence même du Tarot et c’est avec elles que nous allons travailler.

Contrairement au simple jeu de carte, on ne coupe jamais un jeu de Tarot. On mélange le jeu en faisant passer les lames d’une main à l’autre, en les brassant avec une respiration abdominale consciente. Le fait de les passer d’une main à l’autre amène un échange de polarités, met en contact l’énergie des lames dans sa propre aura. Relier consciemment ses polarités permet aussi d’être au plus proche d’un état d’harmonie en soi au moment où l’on effectue un tirage.

Consacrez votre jeu : par le rituel de votre choix, demandez intérieurement à ce que votre jeu soit consacré au service de votre évolution et à ceux que vous pourrez aider. Vous pouvez utiliser de l’encens, des cristaux, un mantra, une prière… selon votre sensibilité et vos propres affinités.

Pensez également à protéger votre jeu en lui octroyant un endroit privilégié pour le ranger tout en le plaçant dans un tissu, une pochette… que vous aurez soigneusement dédié à cette fonction.

Ce jeu va devenir intime avec vous et ne doit donc surtout pas traîner n’importe où. D’autres personnes peuvent bien sûr le toucher, le regarder, mais uniquement parce que vous leur permettez, à un moment précis et dans la mesure où ils l’utilisent avec respect.

Pourquoi prendre toutes ces précautions ? Parce que le Tarot est un véritable canal, une porte inter-dimensionnelle, et il est donc nécessaire de le protéger et de rendre cet accès le plus pur possible pour éviter toutes sortes de parasitage énergétique.

Avant même de réaliser vos premiers tirages pensez donc à réaliser ce rituel de purification pour votre jeu de Tarot. Les résultats et l’alignement intérieur avec lui n’en seront que meilleurs.

Le rituel de purification doit se faire au minimum 3 fois, jusqu’à 9 fois. C’est encore mieux sur la période de pleine lune car les énergies seront intensifiées.

Manipulez votre jeu avec déférence, ne jouez pas à la cartomancienne, ne posez pas des questions que vous savez inutiles juste pour le tester ou vous amuser !

Considérez ce compagnon de vie avec respect et il vous le rendra bien…
Marie-Laetitia WEBER