Energie/Signe des Poissons

 

 

« Energie/Signe des Poissons »

De fin février à fin mars

Signe d’eau

 

Présentation et symbolisme de l’Energie des Poissons

Deux poissons nageant à la verticale mais en sens opposé : dualité âme/corps. Cycle involutif puis évolutif. Des Eaux spirituelles, l’Akasha, de la Substance primordiale aux eaux de la naissance incarnée.

Le christianisme primitif des catacombes avait adopté le poisson comme symbole du Christ et symbolisait l’état d’union avec le Christ et le retour à l’Unité primordiale.

Neptune, maître des Poissons, est le Dieu de l’eau et des océans, symbole des eaux primordiales.            Il symbolise : réceptivité, intuition, idéaux, le point de contact avec les profondeurs et/ou les sommets de l’expérience humaine. Neptune est le don de soi (attention à la dépersonnalisation, l’abandon de ses propres valeurs et le sacrifice aveugle sans discernement). Neptune nous permet d’aller au-delà de soi-même et en même temps d’être touché, affecté, par le monde qui nous entoure (=> lien, empathie, sensibilité, influence…).

Recherche de communion, épanouissement du moi dans un tout plus vaste et cessation de toute séparativité (groupe, fraternité). Son aspect le plus développé est le secret du mysticisme et de l’amour universel (image de la goutte d’eau qui rejoint l’océan ; abolition de toute frontière, de la séparativité et identification à sa source originelle).

Santé : système lymphatique, pieds. Aspect psychosomatique de la maladie.

Ancrage : « on prend pieds ou on perd pieds »

12ème et dernier signe. FIN DE CYCLE – Etat de transition à accompagner – Passage – Nettoyage de Printemps – Carême . Bouclage, bilan ; sortir des énergies du passé, lâcher tout ce qui nous entrave.

Quelques mots-clés d’interprétation du signe des Poissons :

Matrice de l’univers, chaos primordial

Epreuves, tests de foi

Mystère, ténèbres, ce qui est caché, secret. Disparaître. Invisibilité

Se perdre, s’égarer, s’oublier (abnégation ou dépersonnalisation)

Servitude, captivité, détachement, renoncement, sacrifice

S’abandonner en confiance (foi). Pardon, compassion. Ouverture à l’infini. Rêver, s’évader, les songes, l’imagination Dormir, sommeiller, fantasmes. Clairvoyance. L’image. Photographie

Brouillard, confusion, mirage. Mélancolie, nostalgie.

Les miroirs. Les portes, les clés…Le Mystique

Dans la période de l’énergie du signe des Poissons (fin janvier à fin février) :

  • Passage hiver-printemps. Nettoyage, élimination et lâcher-prise

Derrière l’hiver, il y a le printemps, on va pouvoir manifester cette force de vie nouvelle après une période un peu ténébreuse où enfin la lumière apparaît au bout du tunnel. Période de préparation, matrice, mise en terre de la graine : moment qui précède sa germination et la poussée du Printemps (symbolise la renaissance et l’émergence de la Vie).

Processus de mutation, de métamorphose. Image : la chrysalide entre la chenille et le papillon.

Le passage se manifeste au quotidien : passer d’un état à l’autre, changer d’appartement, de travail, de situation…

On s’approche du nettoyage de printemps où on va éliminer ce qu’on a accumulé depuis longtemps et qui ne sert à rien, qu’il s’agisse d’objets, mais aussi d’états d’être, de pensées, d’émotions… Les changements physiques au sens général (travaux, changements de lieux de vie, professionnels, sentimentaux…) s’incluent dans cette période et font partie du processus du nettoyage du poisson.

Dégager, déverrouiller toutes les énergies de blocage pour passer dans un nouveau cycle avec une plus grande liberté.

 

  • Prendre et s’accorder du temps pour soi

 « Je n’ai pas le temps ou je ne prends pas le temps ?! ». Moment d’activité voire d’agitation où je devrais me poser mais je ne le fais pas !  Or on a besoin de pause et de calme, c’est essentiel ! Si tout au long d’une journée, chacun d’entre nous ne privilégie pas, ne se nourrit pas de moments de pause c’est, à plus ou moins long terme, intenable pour le corps, le mental, l’émotionnel et l’esprit !

On veut toujours en faire trop alors qu’on devrait pouvoir créer des espaces, des pauses dans l’activité, même sans être à la retraite ou dans une phase de retrait. Normalement, on devrait calmer le jeu et profiter de cette période pour incarner ce calme, cette paix et ce retrait intérieur.

C’est cette alternance qui permet de trouver le bon rythme, le bon tempo ! Puis l’ajuster pour être dans l’action juste, dans quelque chose qui respire, tant dans le ludique, les loisirs que dans le professionnel.

Prendre son temps, faire une pause, vivre l’instant présent. Privilégier le calme, des moments de retrait intérieur qui nourrissent et apaisent.

Donc essayer de poser l’instant, être dans l’ici et maintenant.

C’est ce qui est à comprendre dans le poisson : la méditation sert surtout à cela, prendre le temps, revenir à soi !

Ce qui permet de libérer les forces de mutation et de transformation. Chaque fois qu’on est trop volontaire et qu’on saisit, on bloque ce processus.

 

  • Se donner de l’espace et de la liberté

 Faire et lâcher-prise, ouvrir de nouveaux champs, aller vers de nouvelles possibilités, sans saisir, avec détachement. Tel le poisson, suivre le courant de la vie, en confiance et avec détachement. Alimenter ce flux  vers et dans les choses qui nous semblent importantes.

Le poisson libère et ouvre les espaces. Ça n’est ni de l’inconscience, ni une absence de volonté, ni un manque de goût ou de positionnement, mais plutôt une ouverture sur un champ du tout possible.  C’est une période où il est intéressant d’être moins volontaire, moins agressif et davantage dans la non-saisie.

Certaines pensées nous font vivre l’attente, l’impatience, l’énervement…  On va donc diminuer cet impact et revenir à soi, à l’essentiel. C’est aussi l’occasion de se libérer des systèmes extérieurs, des conditionnements et des mécanismes et programmations qu’on subit au quotidien.

Libérer les anciens schémas ou les vieilles habitudes, dégager tout ce qui stagne, bloque ; passer de l’ancien au nouveau. Changer, muter dans ses perceptions, sa vision des choses, pensées, émotions.

Laisser derrière soi ce qui ne nous correspond ou ne nous appartient plus.

Bilan : « Au-delà de mes rôles, de mes fonctions dans la vie, qu’est-ce qui est vraiment important pour moi et comment puis-je m’y consacrer (=rendre sacré) ?

 

  • Santé et bien-être :

 Détente, relaxation, calme, respiration, siestes, repos. Alimentation plus « light », massage des pieds, réflexologie. Dynamiser les reins

 

Pour bien comprendre le principe des Energies des signes, voici une petite introduction :

http://www.marie-laetitia-weber.com/astrologie-signes-zodiaque/